Search

NOS SECRETS

Passionnée d’architecture et de bijoux, lors d’une visite au Mucem à Marseille,  la créatrice de la marque A DAY IN a eu un véritable coup de cœur pour la résille des architectes Rudy Ricciotti et Roland Carta. De cette émotion est née l’idée de réaliser sa première collection de bijoux en lien avec le patrimoine architectural, évoquant le souvenir d’un instant magique dans des lieux merveilleux.

Colliers, sautoir, bracelets manchettes, bracelets lien, bagues et boucles d’oreilles, les bijoux sont fabriqués intégralement par des artisans dans nos ateliers du sud de la France. Les bijoux sont légers, aériens et se portent comme une seconde peau.

La matière première utilisée est le laiton, extrêmement souple et solide, doré à l’or fin 25 carats ou argenté 10 microns. Les bracelets et les bagues sont ajustables.

Les bijoux sont réalisés avec la passion d’initiés se transmettant leur savoir-faire au fil du temps. Amour du travail abouti et perfection sont leur leitmotiv et garantissent une qualité irréprochable.

La collection A Day in Marseille / Mucem a été créée pour le Mucem et est vendue dans sa librairie. Les bijoux étant signés par les architectes.

L’histoire continue avec d’autres collections telles qu’Arles antique.

Entrez dans les coulisses de fabrication des bijoux artisanaux A DAY IN…

Après la création, cette étape bouillonnante formidable où je rencontre L’IDÉE, (cette fameuse étincelle à l’origine du bijou), vient ensuite l’étape de la conception du bijou artisanal. On me demande souvent comment sont fabriqués mes bijoux et quelles sont les différentes étapes. Au travers de cet article, je vous révèle tous les secrets de fabrication…

La création du bijou artisanal

 Derrière chaque collection que je crée, se cache une émotion, émotion que j’ai ressenti par rapport à un musée emblématique de notre patrimoine architectural et qui trouve son origine dans une architecture particulière, un objet exposé ou un élément symbolique se fondant dans le décor.  C’est la magie de cet instant unique que je souhaite immortaliser en créant mes bijoux contemporains artisanaux. Ces créations sont ma façon de rendre hommage à ces lieux culturels que je chéris tant.

Par la suite, j’essaie de traduire cette émotion sur papier sous forme de moodboard puis je commence à imaginer et dessiner mes différents bijoux. En parallèle, je consulte également les musées qui m’ont inspiré la collection afin de trouver le bon équilibre entre esthétisme et justesse d’interprétation. Mes dessins sont le fruit d’une collaboration avec les architectes des musées qui signent mes bijoux. Ainsi pour ma collection Mucem , le nom des architectes de renommée mondiale Rudy Ricciotti et Roland Carta est gravé sur mes créations.

La modélisation du bijou

Une fois que j’ai dessiné ma nouvelle collection – bagues, bracelets, manchettes, colliers et boucles d’oreilles – dans son intégralité, ma belle-fille, la talentueuse designer Nina Guy, intervient. Elle se charge de modéliser le croquis en 2D et s’assure de retranscrire au mieux mes bijoux tels que je les ai imaginés initialement.

Ce sont ensuite des artisans qui prennent le relais et fabriquent intégralement mes bijoux artisanaux en laiton. Grâce à ce fichier numérique 2D, les différentes pièces de mes bijoux vont pouvoir être découpées « à plat » dans des plaques de laiton, matériau à la fois souple et résistant, via un procédé laser extrêmement précis. Les gravures comme la signature des architectes notamment sont également réalisées à ce moment-là.

Puis les pièces découpées dans le laiton sont travaillées à la main et mises en forme grâce à des cylindres ou des moules sur mesure par exemple. Chacune des pièces est ensuite poncée afin de supprimer toute forme d’aspérité.

Parfois, une étape supplémentaire de soudure est nécessaire pour texturer mes bijoux artisanaux. C’est le cas de ma collection Arles .

La galvanisation du bijou

Dès lors que les différentes pièces sont polies, la fonderie les dépose chez des partenaires experts en traitement de surface de bijoux fantaisie artisanaux. Commence alors l’étape de dorure ou d’argenture. Afin de vous offrir le choix, chacun de mes bijoux est réalisé en laiton doré à l’or fin 24 carats ou en laiton plaqué argent 10 microns. Mais en quoi consistent ces 2 procédés au juste ?

L’argenture consiste à immerger les pièces dans un bain électrolytique de sels d’argent pour leur appliquer une couche d’argent d’une épaisseur de 10 microns. C’est cette épaisseur qui garantit une excellente résistance dans le temps à mes bijoux artisanaux argentés.

Quant à la dorure, il s’agit de plonger les pièces dans un bain d’or pour déposer sur celles-ci une pellicule d’or grâce à un procédé d’électrolyse. En collaboration avec la fonderie et ses partenaires spécialistes de la galvanisation, nous avons fait le choix d’ajouter en plus une couche de vernis cataphorèse, ceci afin de garantir une protection et une durée de vie optimales à mes bijoux artisanaux dorés à l’or fin.

La finalisation du bijou artisanal

Une fois revenues d’argenture ou de dorure, mes créations artisanales passent une dernière fois entre les mains des artisans de la fonderie qui se chargent d’apporter les dernières finitions et de leur donner leur rendu final. C’est l’étape du montage. Ainsi, les différents éléments des colliers, bracelets et boucles d’oreilles sont assemblés et les gravures noircies. Mes bijoux sont presque prêts.

Avant que mes bijoux fait-main ne quittent l’atelier, les artisans réalisent un contrôle qualité minutieux afin de s’assurer qu’ils ne comportent aucun défaut tels qu’une chaîne ou un fermoir cassés, un jonc tordu ou encore une bague fendue. Ils prélèvent même quelques échantillons au hasard pour tester leur résistance et leur solidité. Cette étape, qui n’est certes pas des plus glamour, est essentielle ; c’est elle qui me permet de vous assurer tous les jours une qualité irréprochable.

Maintenant qu’ils vous ont livré tous leurs secrets, si vous souhaitez découvrir mes bijoux artisanaux made in France, n’hésitez pas à vous rendre sur mon eshop.

A DAY IN soutient de nombreuses causes qui lui tiennent à cœur 

En 2015 et 2018, A DAY IN participe à la course Algernon. Il s’agit du plus grand événement national rassemblant des personnes en situation de handicap et des sportifs de tous niveaux avec pour slogan : « handicapés, valides franchissons nos différences ». 

En Mars 2018, A DAY IN se joint à Trisomie 21 BDR (Bouches-du-Rhône) et prête des bijoux dans le cadre d’un défilé de mode organisé pour des enfants porteurs de la Trisomie 21. Le but étant de promouvoir leur autonomie et leur insertion sociale tout en sensibilisant le public à cette cause.

Dès Mars 2019, A DAY IN s’associe à Un Défi pour Zoé, afin de récolter des fonds pour la recherche sur la maladie Prader-Willi. A DAY IN contribue en mettant à disposition gratuitement des lots de bijoux pour les tombolas de l’association.

En Avril 2020, A DAY IN devient partenaire de l’Association Soliane qui vise la défense des droits des enfants ayant un trouble du développement. Dans le contexte du confinement/dé confinement, lié au COVID-19, A DAY IN s’engage à reverser 11% des ventes sur toutes les commandes passées avant le 11 mai 2020.